Casino horaires cergy le haut


Le centre culturel assure l'enseignement de la musique, de la danse, du théâtre et des arts graphiques.
Sur le plan ferroviaire, la commune est traversée d'est en ouest par machines a sous igt gratuites la ligne Paris-Saint-Lazare - Rouen via Poissy et Mantes-la-Jolie.
Elle est doublée par l' autoroute de Normandie (A13, tronçon ouvert en 1966 ) accessible par un échangeur (no 10) situé près de la gare.
Cergy ou de Pontoise.Les taux des quatre taxes locales sont inchangées en 2009, soit 7,69 pour la taxe d'habitation, 10,22 pour la taxe foncière bâti, 43,96 pour la taxe foncière non bâti, et 12,56 pour la taxe professionnelle.Une ligne de bus directe vers La Défense, empruntant l'autoroute A14, est envisagée, à l'instar de celle déjà en service au départ de Mantes-la-Jolie 18 Morphologie urbaine modifier modifier le code Type d'occupation Pourcentage Superficie (en hectares) Espace urbain construit 20 261,35 Espace urbain non.La commune est desservie par la gare d'Épône - Mézières, partagée avec la commune voisine (la limite intercommunale passant au niveau de la passerelle qui enjambe les voies).Pour l'exercice 2009, les dépenses de fonctionnement de la commune se sont élevées à 6,797 millions d'euros, dont 74,5 de charges de gestion, y compris charges de personnel, pour des recettes de 6,768 millions d'euros, faisant apparaître un résultat comptable négatif de euros, contre.Cette route a été déviée et évite le centre des deux localités d'Épône et de Mézières-sur-Seine.Sur le plan routier, la commune est desservie par la départementale no 113, anciennement connue sous le nom de «route de Quarante Sous».Cergy en venant de Rouen.Elle participe par ailleurs à huit syndicats intercommunaux, sans fiscalité propre, dont le périmètre est variable en fonction de leur objet : énergie, assainissement, ordures ménagères, transports scolaires, gestion du bassin de la Mauldre, lycée d'Aubergenville, etc.Bibliographie Daniel Bricon, Épône racontée aux Épônois,.Le dernier seigneur d'Épône, Marie-Jean Hérault de Séchelles participe activement aux événements de la Révolution et finit guillotiné.Sommaire, le nom de la localité est attesté sous les formes.Celui-ci agrandit le domaine et c'est probablement sa petite-fille, Marie de la Vallée-Fossez, mariée à Henri de Mesmes, deuxième du nom, seigneur de Roissy et marquis de Malassise, qui construit le château vers 1650.Ce centre forme aux métiers suivants : couvreur, maçon, tapissier, sellier, tailleur de pierre, maintenance mécanique.
L'ancienne mairie (abrite la bibliothèque municipale) La réalisation du parc d'activité de la Couronne des prés en 1975 permet à la commune d'accueillir de nombreuses entreprises au fil des années, même si les débuts furent assez laborieux.


Sitemap